Retour à l'accueil - Logo CEMU

CEMU · Centre d'enseignement multimedia universitaire

Accueil > Continuité pédagogique > Évaluer vos étudiants à distance > FAQ Examens à distance > Sécuriser les examens


Sécuriser les examens

Dans le cas d'un contrôle terminal à distance, comment s'assurer que les étudiants ne communiquent pas entre eux ? De manière plus générale, comment éviter la fraude ?

Le contexte oblige à repenser ses stratégies d’évaluation. Construisez des évaluations qui limiteront les opportunités de fraude : avec documents autorisés (ou acceptez ce risque).
Si votre évaluation est de type contrôle de connaissances , de compréhension, privilégier le QCM.

Pour limiter le risque, différentes solutions se présentent à vous selon le cas de figure :
  • Vous demandez à vos étudiants de rendre une production écrite.
Dans ce cas, vous pouvez utiliser Compilatio qui est un outil anti-plagiat intégré à l’activité « Devoir » de la plateforme. Attention : le temps de traitement est long et nous vous conseillons vivement d’utiliser cette option uniquement dans le cas de copies suspectes.

Vous devez, dans les consignes de l’évaluation prévenir les étudiants de l’usage de Compilatio. Exemple : « Votre devoir est susceptible de faire l'objet d'une détection de plagiat. Ce qui n'interdit pas, bien sûr, les citations lorsque celles-ci sont faites dans les règles, en indiquant vos sources. »

Le fait de prévenir les étudiants de l’usage de Compilatio est souvent un frein aux échanges entre étudiants et à la copie de sources externes.
  • Vous demandez à vos étudiants de répondre à un test
Dans ce cas, nous vous conseillons de distribuer aléatoirement les questions.
  • Vous pouvez également envisager d’autres pistes
Indiquer en amont de l’épreuve qu’un pourcentage de la promotion tiré aléatoirement fera l’objet d’un appel téléphonique à posteriori pour vérifier, avec quelques questions sur le raisonnement écrit dans la copie, que l’étudiant en est bien l’auteur.


Puis-je évaluer mes étudiants via la télésurveillance ? Quelqu'un a-t-il déjà testé les examens sur table sans doc (télésurveillance) ? Coût ? Une prise de vue ne permet pas d'exclure des échanges audio, je me trompe ?

Si vous êtes dans une situation non adaptable pour les modalités de contrôle des connaissances de votre enseignement, il est possible de mettre en place un examen télésurveillé par un prestataire extérieur.

Il s’agit d’une télésurveillance par captation de photos et analyse synchrone. Vous définissez un devoir avec une accessibilité qui correspond au créneau de l’examen ainsi qu’un chat pour la communication avec les étudiants en cas de souci.

Le fonctionnement et la mise en place de la télésurveillance sont décrits dans la page « Organiser une évaluation télésurveillée »

L’option retenue pour la télésurveillance en cette période particulière ne permet en effet pas d’exclure les échanges audio puisque seules des prises de vue seront effectuées. Cette solution « allégée » permet au prestataire de proposer un tarif d’un euro par examen par étudiant.

Télécharger la page

Dernière modification : 20 avril 2020



Université de Caen Normandie
CEMU · Centre d'enseignement multimédia universitaire
Boulevard Yitzhak Rabin | 14123 Ifs